Business en ligne : comment créer son e-commerce en 6 étapes

E-commerce : Comment créer son business en ligne en 6 étapes

Vous avez envie de vous lancer dans le e-commerce, mais vous ne savez pas par où commencer… De la maturation de l’idée aux statuts juridiques : Suivez pas à pas les 6 étapes pour créer votre business en ligne !

 

I. Trouver la bonne idée pour créer votre business en ligne


Objectif : Faire le choix en fonction de soi et du marché | Comment : Se questionner et se documenter

 

Vous cherchez la bonne idée qui vous assurera la réussite de votre site internet. En théorie, il n’y a pas de bonne ou mauvaise idée mais plutôt de bons ou mauvais projets. Néanmoins, cette étape est essentielle pour choisir l’idée qui portera votre enthousiasme et apportera tout son sens à votre projet digital. Pour créer son business, plusieurs sources d’inspiration sont à explorer :

 

Infographie Trouver la bonne idée

Vos passions : Mettre sa créativité au service de son e-commerce comme Cécile de la marque By Pénélope ou partager un espace d’images collectionnées comme le graphiste Evan Sharp co-fondateur de Pinterest.

 

Votre expérience professionnelle : Transposer ses acquis professionnels pour son propre e-business. La maîtrise de votre métier et la parfaite connaissance de son environnement ne peuvent être qu’un atout majeur dans la réussite de votre projet digital. Il faudra néanmoins développer les autres compétences de l’e-commerçant (Lire l’article de Fanny).

 

Le marché : Saisir les opportunités du marché peut se révéler être une bonne idée pour son business en ligne. Que ce soit surfer sur une tendance comme le bio, profiter d’un marché naissant tel que la réalité augmentée, se différencier sur un marché saturé, créer un produit novateur ou s’inspirer d’un concept à l’étranger, l’essentiel est de vérifier votre idée en réalisant une étude de marché complète.

 

En méditant sur ces 3 socles, vous aurez fait le point sur vos envies, vos talents et les opportunités de marché.

Vous trouverez sur internet pléthore de sites d’idées et de success stories. 2 sites ont retenu notre attention :

  • L’A.F.E. répertorie les sites consacrés aux nouvelles idées et tendances (environnement, digital, éco. collaborative, éco. sociale et solidaire). Ce qui nous a plu : La pluralité des types de sources et la possibilité de recevoir par e-mail les nouvelles idées et tendances par le pôle Veille et Prospective de l’AFE.
  • Web success stories  livre les plus grands succès du web… Ce qui nous a plus : Les stories internationales, la rédaction en français et le moteur de recherche.

 

II. Elaborer le concept de votre business en ligne


Objectif : Finaliser l’idée | Comment : Rédiger le cahier des charges

 

Vous avez trouvé une bonne idée pour créer un business en ligne, une idée qui vous correspond.

Cette idée aura de nombreuses occasions de mûrir :Elaborer le concept

  • En parlant autour de vous avec vos proches, des spécialistes du secteur
  • En vous informant sur les sites internet spécifiques à votre idée
  • En lisant des magazines spécialisés
  • Pour s’adapter aux premières contraintes techniques, au marché
  • Pour répondre aux attentes des clients potentiels
  • Pour s’adapter à votre mode de vie

 

Concrétiser votre idée dans un cahier des charges est une étape cruciale dans la construction de votre business en ligne. Cela permet de structurer les besoins et les moyens nécessaires, d’évaluer le potentiel de votre idée et de communiquer efficacement sur votre projet avec votre équipe, votre banque, les prestataires pour votre site internet…

Pour savoir comment construire un cahier des charges spécifique au e-commerce, cliquez ici

 

 

III. Etudier le Marché pour créer votre business en ligne


Objectif : Vérifier la faisabilité du projet | Comment : Recueillir les données et mettre en rapport avec votre cahier des charges

 

Le Marché se définit par la rencontre d’une offre (produit, service) et d’une demande (consommateurs particuliers et professionnels). Il comprend 5 acteurs : Client, Producteur, Distributeur, Influenceur, Régulateur.

Etudier le marché de votre secteur revient à comprendre l’environnement dans lequel vous allez évoluer. A partir d’une étude documentaire voire de terrain, vous aurez une parfaite connaissance des tendances de votre marché, de vos clients et de vos concurrents. Cette analyse de marché vous permettra de déterminer la stratégie générale de votre business en ligne à partir de l’étude de vos forces, faiblesses, menaces et opportunités (SWOT).

 

1. Recueillir les données du marché de votre e-commerce

♦ Connaître son marché à partir de la documentation

Recueillez toutes les informations et données du secteur à partir de la presse spécialisée, les bases de données professionnelles telles que Xerfi et les articles de sites web traitant le sujet.

Vous pouvez également chercher les études de marché déjà réalisées, ce qui vous fera gagner un temps précieux. Attention tout de même à la fiabilité (crédibilité des résultats) et la validité (ancienneté, taille échantillon) des données statistiques. Voici quelques sources connues et reconnues :

  • Le site de la FEVAD, Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance
  • Le site de l’INSEE, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques
  • Le site de la CCI, Chambre du Commerce et de l’Industrie
  • L’observatoire du numérique du Ministère de l’économie et des finances
  • Le site L’Argus de la Presse
  • Les revues et livres spécifiques à votre secteur (pour les news et concurrents)

Vous trouverez des études de marché gratuites mais elles sont moins nombreuses que les payantes. Néanmoins, cela peut être un investissement nécessaire pour maîtriser votre projet et développer tout son potentiel.

 

♦ Connaître son marché à partir du terrain

Testez votre offre auprès de la population cible pour vérifier que votre produit ou service correspond à leurs attentes. Une étude quantitative peut être facilement menée via un questionnaire en ligne pour vérifier vos hypothèses de travail :

  • Est-ce que le client serait prêt à consommer votre produit
  • Quelle fourchette de prix serait-il prêt à payer
  • Des 3 packagings, lequel répond à ses attentes
  • Quel délai de livraison serait acceptable

Pour ce faire, utilisez un formulaire gratuit tel que Googleform (fonctionnalités restreintes mais facilement exploitable) ou Drag’n Survey  (gratuit pour 200 réponses) et publiez-le sur les réseaux sociaux, les forums spécialisés dans votre secteur, par e-mail…

Sondez également les experts de votre secteur : Banquiers, experts-comptables, journalistes spécialisés, fournisseurs, distributeurs…

 

2. Évaluer la rentabilité de votre projet en ligne

Maintenant que vous connaissez le marché, sa popularité et son potentiel, évaluez la rentabilité de votre business en ligne en répondant à ces questions sur le potentiel de votre produit, vos clients et les concurrents. Cela vous donnera une meilleure idée de votre produit et comment il se situe sur le marché.

Evaluer rentabilité business en ligne

 

 

Utiliser la matrice de Porter pour votre analyse concurrentielle

matrice de porter 5-forces

 

Quelle est la position des fournisseurs ?Quelle est la position des clients ?
Nombre
Niveau de profit
Poids des achats par rapport au coût total des clients
Nombre
Quantité achat
Autre produit possible (idem ou substitution)
Différenciation autre produit
Quelles sont les menaces de produits de substitution ?Quelles sont les menaces d’entrants potentiels ?
Risques et coûts de changements
Attrait pour la nouveauté technologique
Performance des produits
Besoins en capitaux
Accès aux circuits de distribution
Avantage de coûts particuliers

 

3. Déterminer les avantages concurrentiels de votre business en ligne

  • La recherche, le développement, le marketing, fabrication, sav…
  • Les coûts / délais de réalisation
  • Etudier ceux des concurrents

 

4. Rédiger l’étude de marché de votre e-commerce

Formalisez votre étude de marché sur word, powerpoint ou à partir de modèles existants sur les sites internet :

 

 

IV. Créer le business plan de votre e-commerce


Objectif : Valider le potentiel de rentabilité | Comment : Dresser un tableau des recettes et dépenses

 

Précédemment, l’étude de marché a permis de mesurer le potentiel de votre projet. Ici, le business plan va permettre de mesurer le potentiel financier de votre projet en ligne.

Le business plan présente toutes les données chiffrées de votre activité sur une période de 3 à 5 ans. Toutes les données sont évidemment des hypothèses, des prévisions financières, mais cela permettra de valider la faisabilité financière de votre e-projet. Il sera également indispensable pour crédibiliser votre projet e-commerce auprès des investisseurs et des banques et ainsi obtenir un prêt ou lever des fonds.

A cette étape, il s’agit de répertorier votre chiffre d’affaires, vos charges variables, vos charges fixes et vos impôts, ; ce qui générera un résultat net.

Nous avons aimé le business plan d’ooreka qui est téléchargeable gratuitement et surtout, spécifique au e-commerce.

 

 

V. Elaborer la stratégie de votre business en ligne


Objectif : Vendre | Comment : Diagnostiquer son projet e-commerce et adapter les stratégies marketing et webmarketing

 

Construisez un plan d’actions coordonnées mis en œuvre sur le moyen ou long terme pour atteindre vos objectifs commerciaux et marketing. A partir des différentes politiques de marketing mix et des stratégies webmarketing, vous concevrez la stratégie globale de votre e-commerce. Cette étape permet d’atteindre les objectifs secondaires de la vente tels que :

  • Optimiser votre produit ou service
  • Optimiser la visibilité de votre e-commerce
  • Générer du leads (prospects) qualifié
  • Assurer une relation de qualité avec vos clients

 

1. Analyser votre SWOT pour définir votre stratégie

Le SWOT est un outil pratique pour présenter les facteurs internes et externes de votre business en ligne, même en phase projet.

En analysant vos Forces et Faiblesses internes de votre e-business ainsi que les Opportunités et Menaces externes du Marché, vous pourrez définir un plan stratégique pour améliorer votre stratégie.

Augmentez vos forces, diminuez vos faiblesses, saisissez les opportunités et déjouer les menaces.

 

 

2. Stratégie Marketing Mix : Les 4P de votre business en ligne

L’objectif des 4 politiques d’action sur votre marché, appelées aussi les 4P, est d’adapter vos produits ou service aux caractéristiques de la demande observées lors de l’étude de marché ou d’influencer les comportements de ce marché.

PolitiquesComposantes
Produit• Gestion de la marque
• Logo
• Gamme
• Emballage
• Caractéristiques de l’article
• Gestion du portefeuille produit/cycle de vie
Prix• Définition de la stratégie de prix
• Elaboration des tactiques prix
Distribution• Choix du circuit et du canal de distribution
• Démarche de référencement en enseigne
• Elaboration et contrôle merchandising
• Recruter, former, animer et contrôler la force de vente
Communication• Choix des médias (Mass médias et/ou Hors-médias)
• Définition des Actions publi-promotionnelles
• Budget communication et promotion

 

3. Stratégie marketing web : Les 4 stratégies de votre e-commerce

 

♦ Inbound marketing : Attirer les clients sur votre site internet

L’inbound marketing désigne le principe par lequel une entreprise cherche à ce que ses prospects ou clients s’adressent naturellement ou spontanément à elle en leurs délivrant des informations ou des services utiles. Le principe est généralement de s’appuyer sur les besoins de sa cible en termes d’informations et de contenus pour générer des visites et des contacts commerciaux plus ou moins qualifiés (leads) sur un site web.

 

♦ CMI ou Communication Marketing Intégrée

C’est une démarche qui consiste à trouver les modes d’utilisation coordonnées optimum des différents points de contact avec les consommateurs. La connaissance du consommateur (processus achat, consommation média, etc.) sera l’item essentiel à cette démarche.

♦ On demand marketing

Cette démarche consiste à utiliser les techniques et les outils du marketing pour :

. Identifier les attentes et/ou les besoins de consommateurs potentiels

. Comprendre l’environnement dans lequel se situe l’entreprise

. Concevoir une offre en conséquence

Il s’agira ensuite de commercialiser cette offre via les canaux de distribution ad hoc selon les motivations identifiées de la cible.

 

♦ Lead nurturing

C’est « nourrir » régulièrement, à coup de contenus et de conseils, les prospects qui ne sont pas encore prêts pour acheter. Il s’agit d’entretenir une relation marketing avec les potentiels clients en les alimentant d’informations, de renseignements ou de contenus utiles pour eux avec comme objectif de les guider vers un achat. La production de contenus personnalisés est une part importante du lead nurturing.

 

 

6. Choisir les statuts et réaliser les démarches administratives


Objectif : Opter pour le statut adapté à votre entreprise | Comment : Se documenter sur les statuts et choisir en fonction de sa situation

 

Il existe plusieurs types de statut pour votre business en ligne : Entreprise individuelle, Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée, Micro-entreprise, Société A Responsabilité Limitée, Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée…

Le choix du statut est primordial sur le plan économique, patrimonial et juridique. Il est à déterminer selon les éléments suivants :

  • Le capital
  • Si vous êtes seul ou avec d’autres personnes
  • Le chiffre d’affaire prévu
  • Si vous avez un patrimoine
  • Si vous aurez des frais professionnels
  • Le champs de vos responsabilités professionnelles
  • Les objectifs de croissance

Pour approfondir la question, lisez l’article de Juritravail  : Je veux créer mon E-commerce : quel statut juridique choisir ?

 

Enfin, il ne vous reste plus qu’à réaliser les démarches administratives pour :

  • Rédiger les statuts (selon les cas)
  • Immatriculer votre e-commerce auprès du CFE (Centre des Formalités des Entreprises)
  • Protéger votre marque auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle)
  • Mettre en conformité le traitement des données auprès de la CNIL

 

Bonne continuation dans vos entreprises !

Pas de commentaires

Laisser un commentaire